Menu
INSTITUTION
Gasnier Guy Sainte-Bathilde
Ecole | Collège | Lycée

Éduquer pour que chacun s’ouvre à l’avenir avec confiance

Accueil / Lycée  / Les missions du professeur-documentaliste et l’utilisation du CDI

Les missions du professeur-documentaliste et l’utilisation du CDI

Le professeur-documentaliste a un métier aux missions hybrides : il peut accueillir des élèves pour une séance pédagogique mais aussi sur un temps libre des élèves ou des enseignants.

Dans l’espace du CDI, le professeur-documentaliste ne surveille pas les élèves. Quand il ne fait pas cours, il les accueille, en est responsable, peut les conseiller et les accompagner mais continue en même temps à gérer le lieu, à préparer ses séances pédagogiques ou à évaluer des travaux d’élèves.

Pour toutes ces raisons, il est donc important de comprendre ses missions afin de ne pas confondre les rôles.

Les missions du professeur-documentaliste

  • Le professeur-documentaliste, enseignant et maître d’œuvre de l’acquisition par tous les élèves d’une culture de l’information et des médias
  • Le professeur-documentaliste maître d’œuvre de l’organisation des ressources documentaires de l’établissement et de leur mise à disposition
  • Le professeur-documentaliste acteur de l’ouverture de l’établissement sur son environnement éducatif, culturel et professionnel

Combien de temps ? Les heures d’ouverture du CDI :

30 heures maximum (heures d’enseignement comprises, heures d’ouverture durant la pause médiane comprises, heures de gestion du lieu comprises, heures de préparation et évaluation des élèves comprises, veille et information à tous comprises).

Quand ? Emploi du temps :

  1. Le planning du CDI change chaque semaine en fonction des projets
  2. Il est affiché chaque semaine
  3. Il est distribué à la vie scolaire
  4. Il est mis en ligne sur E-sidoc, dans la galerie d’images de la page d’accueil (http://0771720b.esidoc.fr ) et sur la page Facebook du CDI : ( http://www.facebook.com/curiosothequeggsb )
Source : Wikimedia Commons

Qui vient au CDI ? Comment ? Pourquoi ?

  • Les enseignants
  • Le personnel de vie scolaire
  • Le personnel administratif et la direction
  • L’animatrice en pastorale
  • Les élèves (plus de 800) :
    • Pour une séance pédagogique
    • Durant une heure d’études parce qu’ils en expriment le besoin ou l’envie (travail de recherche à réaliser, envie de lire, besoin de conseils). Ils viennent donc avec un projet et non parce qu’on leur impose. Ils se présentent en début d’heure (dans les 10 minutes qui suivent la sonnerie) et restent toute l’heure. Ils s’inscrivent auprès du professeur-documentaliste et justifient leur présence par l’expression de leur projet pour l’heure.
    • Durant la pause médiane parce qu’ils en ont envie ou besoin. Ils se présentent quand ils le souhaitent et repartent également ainsi. Ils s’inscrivent toutefois et se désinscrivent auprès du professeur-documentaliste pour des raisons de recensement liées à la gestion de leur sécurité en cas d’alerte. En rentrant dans l’espace, ils déposent leur carnet ou leur carte de cantine et les récupèrent en partant.

L’utilisation des ressources :

  • Les ordinateurs sont à la disposition des élèves. Ils doivent toutefois, au préalable, exprimer leur projet clairement et en demander l’autorisation au professeur-documentaliste qui valide ou pas leur demande. Le professeur-documentaliste peut être amené à hiérarchiser ces demandes.
  • Tous les documents sont consultables sur place.
  • Tous les documents sont empruntables, hormis les manuels scolaires en cours d’utilisation dans l’établissement, les dictionnaires (ils ne peuvent quitter l’établissement) et les encyclopédies. Les règles générales de prêt sont : 3 documents maximum en même temps, durée de 15 jours pour les fictions type roman, 8 jours de prêt pour les documentaires et BD, les prêts sont gratuits.
  • La communauté éducative dispose d’un portail documentaire accessible depuis l’établissement mais aussi depuis l’extérieur : http://0771720b.esidoc.fr . Celui-ci est géré en continu et enrichi chaque jour de nouvelles ressources papiers ou numériques par le professeur-documentaliste en fonction des acquisitions réalisées en fonctions des besoins pédagogiques et de l’actualité littéraire en général. Pour s’authentifier sur E-sidoc, il suffit d’utiliser les identifiants du réseau interne de l’établissement (Nom de famille + 4 chiffres en général). (Les adultes doivent en avoir fait la demande, pour les élèves, c’est automatique).

Où ?

 Le CDI n’est pas une salle de permanence. C’est, en premier lieu, un espace d’apprentissage mais aussi de culture. Les deux espaces sont à distinguer clairement auprès des élèves comme des différents acteurs de l’établissement. Les professionnels qui y officient n’ont pas nécessairement les mêmes missions. Certaines sont communes à tous les enseignants et le personnel de vie scolaire, d’autres non.

  • L’espace du CDI étant actuellement restreint (environ 60 m², ressources matérielles comprises) et le professeur-documentaliste étant seul à gérer ce lieu, quand une séance pédagogique a lieu avec un groupe d’élèves, aucun autre élève ne peut accéder au CDI. Le CDI n’est alors pas fermé mais ne peut accueillir plus d’élèves.
  • Le professeur-documentaliste n’est pas le CDI. Le professeur-documentaliste peut intervenir dans l’espace du CDI mais aussi dans une salle de classe, en extérieur… Apprendre peut se faire dans tant de lieux ! Et le professeur-documentaliste n’est pas attaché à sa chaise !…
  • Mais, on peut accéder à l’ensemble des ressources hors les murs et à chaque moment : http://0771720b.esidoc.fr ainsi qu’à un fil d’actualité sur la page Facebook du CDI : http://www.facebook.com/curiosothequeggsbb

Quoi ? Une séance au CDI 

Vous devez faire acquérir des compétences transversales en EMI, EMC, PEAC, TPE, ECJS, EPI et autres « étrangetés » qui ne sont pas propres à votre discipline ?

N’hésitez pas à faire appel à l’espace dédié à l’information et aux médias et au professeur spécialiste de l’info-doc !

Pour toute séance, une préparation et une planification est nécessaire alors, n’attendez surtout pas le dernier moment car nous ne pourrions pas collaborer !

Ce serait tellement dommage pour nos élèves et pour nous ! Ils ont tellement besoin de savoir comment discerner les bonnes et des mauvaises aujourd’hui…

La marée d’informations qui nous submerge depuis quelques années a profondément changé les règles du jeu : maintenant, pour comprendre le monde, il ne s’agit plus d’avoir accès à l’information, mais bien de la trier ! Et il en va de la science comme des autres domaines… En fournissant des matériaux fiables pour des publics de tous niveaux, en tissant des liens entre des informations éclatées, Futura-Sciences pourra espérons-le, contribuer à rapprocher le grand public des spécialistes, plus que jamais irremplaçables.

Cédric Villani, Mathématicien, médaille Fields 2010

Document vôtre !

Le professeur-documentaliste

Le bilan 2015 2016